Mise en place de la cétose 2018-05-29T10:22:44+00:00

MISE EN PLACE DE LA CÉTOSE

Fonctionnement avec une alimentation classique :

Après un repas, la digestion découpe les aliments que nous ingérons en substances utilisables par nos cellules : glucides en glucose, lipides (graisses) en acides gras et protéines en acides aminés. Ceux-ci passent dans le sang et vont être utilisés comme éléments bâtisseurs (muscles, os…) et comme fournisseurs d’énergie indispensable aux fonctionnements de nos cellules et organes. La cellule utilise de manière prioritaire le glucose pour fabriquer de l’énergie.

Après un repas contenant des glucides, le taux de glucose dans le sang (glycémie) augmente et entraine la sécrétion d’une hormone : l’insuline.
C’est elle qui contrôle l’utilisation du glucose par les cellules et la constitution de nos réserves dans le foie, les muscles et les cellules graisseuses (adipocytes).
Quand nous consommons trop de glucides par rapport à nos besoins énergétiques, l’insuline entraine le stockage de l’excédent soit sous forme de réserves de glucose dans les muscles et le foie, soit sous forme de réserves graisseuses, et on prend des kilos.

Fonctionnement avec une alimentation pauvre en glucides :

Au dessous d’un certain seuil d’apport en glucides, l’organisme utilise de nouvelles ressources.

Dans un 1er temps, le foie et les muscles délivrent leurs réserves de glucose (stocké sous forme de glycogène).

Puis le corps utilise les lipides libérés par sa masse grasse. Ces derniers vont être transformés par les cellules du foie :

  • En glucose pour maintenir un taux stable et suffisant dans le sang
  • Et en corps cétoniques qui deviennent une nouvelle source d’énergie pour l’organisme.

La formation de corps cétoniques se nomme la cétogenèse. Ce processus commence seulement au bout de 24 heures de restriction en glucides et augmente progressivement. Il n’est optimal qu’au bout de 3 jours, l’organisme fonctionne alors en cétose et produit son carburant à partir des lipides à sa disposition (provenant de l’alimentation et des réserves de graisse du corps).